mardi 24 juillet 2012

deux jours à tuer e o desejo de Se sentir vivant

Deux jours à tuer, traduzido em português como Dois dias para esquecer, é um filme francês de 2008, dirigido por Jean Becker. Recomendo a todos este longa, um dos melhores que já vi.

Em Deux jours à tuer nós acompanhamos a história de Antoine Méliot, um publicitário de 42 anos, com uma linda esposa, filhos, amigos e que de repente muda de comportamento. Ele decide ir visitar seu pai na Irlanda e embarcamos com Antoine nesta viagem sem explicações, mas com um objetivo: Se sentir vivant.

Este filme, muito sensível, nos faz refletir sobre: sofrimento e o desejo de viver bem com dignidade; e até onde queremos e/ ou podemos deixar que as pessoas nos vejam sofrer.

"Je n’ai pas pu supporter que tu me vois dépérir..."


a música final do filme:


Le temps qui reste    
 Paroles: Jean-Lou Dabadie. Musique: Alain Goraguer  2002 

Combien de temps...
Combien de temps encore
Des années, des jours, des heures, combien ?
Quand j'y pense, mon coeur bat si fort...
Mon pays c'est la vie.
Combien de temps...Combien ?
Je l'aime tant, le temps qui reste...
Je veux rire, courir, pleurer, parler,
Et voir, et croire
Et boire, danser,
Crier, manger, nager, bondir, désobéir
J'ai pas fini, j'ai pas fini
Voler, chanter, parti, repartir
Souffrir, aimerJe l'aime tant le temps qui reste
Je ne sais plus où je suis né, ni quand
Je sais qu'il n'y a pas longtemps...
Et que mon pays c'est la vie
Je sais aussi que mon père disait:
Le temps c'est comme ton pain...
Gardes-en pour demain...
J'ai encore du pain
Encore du temps, mais combien?
Je veux jouer encore...
Je veux rire des montagnes de rires,
Je veux pleurer des torrents de larmes,
Je veux boire des bateaux entiers de vin
De Bordeaux et d'Italie
Et danser, crier, voler, nager dans tous les océans
J'ai pas fini, j'ai pas fini
Je veux chanter
Je veux parler jusqu'à la fin de ma voix...
Je l'aime tant le temps qui reste...
Combien de temps...
Combien de temps encore?
Des années, des jours, des heures, combien?
Je veux des histoires, des voyages...
J'ai tant de gens à voir, tant d'images...
Des enfants, des femmes, des grands hommes,
Des petits hommes, des marrants, des tristes,
Des très intelligents et des cons,
C'est drôle, les cons ça repose,
C'est comme le feuillage au milieu des roses...
Combien de temps...
Combien de temps encore?
Des années, des jours, des heures, combien?
Je m'en fous mon amour...
Quand l'orchestre s'arrêtera, je danserai encore...
Quand les avions ne voleront plus, je volerai tout seul...
Quand le temps s'arrêtera..
Je t'aimerai encore
Je ne sais pas où, je ne sais pas comment...
Mais je t'aimerai encore
D'accord.

                       


-Me sentir vivant, tu comprends? Vivant.


A. Renard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire